Avez-vous beaucoup d’idées, de nouveaux projets et de choses que vous voulez accomplir, mais lorsque l’excitation initiale s’estompe, vous avez du mal à finir ce que vous avez commencé?

Si vous êtes créatif et ambitieux, je parie que la réponse est « oui ».

Personnellement, j’adore lire et apprendre, j’ai donc toujours de nouvelles idées (parfois au désespoir de mon équipe!). Je lis sur un sujet et je le transforme en projet d’affaires en un tour de main. Je m’y lance à pieds joints, à bâtir et à tout mettre en place pendant quelques semaines ou quelques mois. Au début, c’est vraiment excitant, mais avec le temps je perds de cette motivation initiale…

Vous vous reconnaissez ?

Souvent, les entrepreneurs ambitieux sont ce que nous appelons des « starters » — créateurs, bâtisseurs, innovateurs et visionnaires. Le monde a besoin de « starters » pour progresser. Mais en même temps, si le monde n’avait que des « starters », rien ne serait complété, rien ne serait bâti pour durer, et nous serions constamment dans le changement — ce qui n’est pas toujours une bonne chose.

Le meilleur acolyte pour un « starter » est ce qu’on appelle un « finisher », une personne à qui vous pouvez confier un mandat pour mener l’idée à terme, bref pour passer de l’idée à l’exécution!

Permettez-moi de préciser ici, un « finisher » est différent d’un « exécuteur ». L’exécuteur exécute — sa force est d’accomplir une tâche précise, d’une manière précise. Le « finisher », lui, conserve à l’esprit le résultat ultime, s’assure qu’il est aligné avec la mission, la vision et les objectifs d’affaires. Il ne traite pas une tâche comme une patate chaude — simplement pour l’enlever de son bureau. Il remet en question les idées et les objectifs, il pense aux prochaines étapes — comment ceci peut-il être effectué efficacement et de manière efficiente, comment cela peut-il servir de levier, etc.

Trouver cette personne-clé est l’un des plus grands défis que vous rencontrerez en tant qu’entrepreneur, car cette personne devient la deuxième moitié de votre cerveau et votre femme/mari de bureau!

Nous voulons tous d’un « finisher » dans notre équipe, mais nous, les « starters » devons faire nos devoirs afin de bien guider le « finisher » et créer l’ultime synergie d’équipe.

Que devez-vous faire ? Voici les trois étapes.

N° 1 : Clarifier ce que voulez-vous créer 

La plupart d’entre nous travaillent sur trop de choses en même temps. Nous nous engageons dans plusieurs directions différentes au lieu de faire des progrès significatifs sur les idées qui peuvent vraiment faire une différence dans notre pratique d’affaires.

Alors en premier lieu, vous devez être très clair sur ce que vous voulez créer comme pratique d’affaires et l’impact que vous voulez avoir dans la vie de vos clients.

N° 2 : Déterminer le « comment »

Nous sommes souvent coincés lorsqu’il vient le temps de trouver la manière de faire les choses ou d’atteindre les objectifs sans avoir une idée claire de ce que nous voulons vraiment créer. Le « comment » est la deuxième étape vers la réussite. Si vous voulez aller à Paris ou en Australie, les étapes pour y arriver seront complètement différentes.

Une fois que vous précisez ce que vous voulez, commencez à dresser une liste de comment vous pouvez y parvenir. Quelles tâches ou quels projets permettront d’atteindre vos objectifs? Ensuite, priorisez les actions qui offriront le plus grand retour sur votre investissement en énergie.

N° 3 : Communiquer et exécuter

Armé de votre liste de projets qui vous aideront à atteindre vos objectifs, assoyez-vous avec votre équipe et avec la personne qui vous complète comme « finisher » et communiquez votre vision et les étapes pour y arriver.

Avec une vision claire et des actions précises, le « finisher » sera en mesure de passer à l’action.

À ce moment-ci, n’obstruez pas le chemin, ne devenez pas une distraction pour l’équipe. Permettez au « finisher » de faire ce qu’il fait le mieux — passer des idées à l’action et mettre en œuvre les processus pour assurer la cohérence et l’efficacité d’une idée.

La combinaison d’un « starter » et d’un « finisher » est de loin la meilleure combinaison d’équipe pour atteindre le succès.

Joignez-vous à la conversation

Maintenant, dites-moi : si vous êtes un « starter », qui, dans votre équipe, est votre « finisher » et votre « exécuteur »? Comment communiquez-vous les étapes afin d’amener l’équipe entière vers le succès?

Partagez vos commentaires avec moi en cliquant ici.

À votre succès !

Sara-sig

Vous cherchez plus d’informations et d’idées pratiques?

Pour plus de ressources et d’idées pratiques pour votre pratique d’affaires, suivez-moi sur Twitter ou rejoignez la discussion sur ma page Facebook ou encore découvrez notre communauté sur YouTube.

NB. J’apprécierais vraiment obtenir vos commentaires. Avez-vous trouvé cet article utile ? Y a-t-il un sujet spécifique que vous aimeriez que j’aborde ? Envoyez-moi un courriel pour me le faire savoir !